41SRQ071TYL

Jeanne a épousé Richard Davier parce qu'il lui apportait un grand confort matériel. Quant à lui, il l'a surtout épousée pour qu'elle lui donne un fils, ce qui lui permettra de toucher la seconde moitié de son héritage. Mais Jeanne reste désespérément inféconde.

Une solution semble s'offrir à la jeune femme, mais elle sera également source de problème.

 

Barbara Abel nous décrit une situation assez originale ou pour une fois les enquêteurs de Police n’ont pas le premier rôle mais bien Jeanne.

 Cette dernière perdue dans son chagrin, effrayée de perdre son statut de femme riche et tout d’un coup intéressée par la maternité, va en surprendre plus d’un.

 Comment faire pour tout avoir ?

Elle se lance alors dans une aventure folle, qui deviendra vite incontrôlable. La folie et l’excès la guettent et la démesure dans son projet va décupler ses forces au point d’en oublier sa vraie quête initiale.

J’ai aimé : ce huis-clos inhumain et la façon dont le genre humain peut vite dévier dans la folie. La fin est grandiose et insoutenable, les frissons présents jusqu’au dénouement ultime.

Je n’ai pas aimé : rien

 

 

Note :5/5

 

L’instinct maternel   Barbara Abel   Le masque Jaune   381 pages   10/04/2002