51eHIv2uSWL__SL500_AA300_

Diane, journaliste québécoise en vacances en Écosse, fait par hasard la rencontre d’un couple de jeunes mariés, Sarah et Jérémie. Elle se lie d’amitié avec eux. Or, dans le village où ils se trouvent, des meurtres et des morts mystérieuses se produisent en série. Concurremment, Sarah est aux prises avec des malaises et des visions étranges qui semblent en rapport avec les événements tragiques qui hantent les lieux. A-t-elle déjà vécu au château de Highstone? Que s’est-il passé entre les murs séculaires du donjon de Hautefaille? De retour à Chicoutimi, Diane, Sarah et Jérémie ne seront pas au bout de leurs peines. Des ombres menaçantes planent sur eux, dont ils ignorent l’origine. 

Le côté historique, avec les légendes de château, le côté policier, enquête, suspicion, traque, les sentiments humains tout est ici réuni... L'auteur met le doigt avec justesse sur les relations de couple, sur les secrets de famille, sur les conséquences que certains évènements peuvent avoir sur une vie, et sur les répercussions qu'ils peuvent avoir sur des dizaines d'autres! J'ai eu beaucoup de mal, au début, à me plonger dans le récit! Je ne connaissais pas l'auteur, son style m'a déplu au début. Je l'ai trouvé chaotique, les dialogues sont mal exprimés tout le long, j'ai trouvé des fautes de choix au niveau de certains verbes, certaines tournures qui ne me plaisent pas trop...

 

J’ai aimé : Je me suis un peu ennuyée au départ, puis un rebondissement fait avancer l'intrigue et lance enfin le fond de l'histoire. A ce moment, je n'ai pas pu décrocher. L'intrigue est haletante, les meurtres très violents et effrayants, et la résolution de l'enquête arrive vraiment tout à la fin ; le suspense est à son comble. Pour conclure, un roman intéressant, lent à partir, un style décousu, mais une histoire vraiment brillamment menée! L'aspect policier m'a énormément plu et étonnée! Je n'en dévoilerai pas plus, mais au final, je n'avais pas tout deviné, et j'ai vraiment apprécié d'avoir été bluffée!

 

Je n’ai pas aimé : Deux points négatifs 

 -Le premier : quelques passages au style sont un peu lourds. Je pense que cette auteure n'est pas très efficace dans les dialogues, qui paraissent parfois faux et surjoués.

-Le deuxième, c'est le caractère des personnages : L'héroïne Diane, dans les premiers chapitres,  m'apparaissait vraiment comme une personne curieuse, sans-gêne, pot-de-colle et très insistante. Sarah mériterait bien une bonne paire de claques pour la calmer, lui faire passer ses caprices et sa mauvaise humeur. Jérémie m’a énervée par son côté mielleux, transi d’amour pour Sarah mais empoté devant elle.

Ma note : 3/5

Le cachot de Hautefaille   Marie-Bernadette Dupuy   JCL   320 pages   9/4/2009