41LBiSm3yLL__SL500_AA300_

Dans la chaleur de l’été, un père conduit sa fille dans une ferme du Wexford, au fond de l’Irlande rurale. Bien qu’elle n’ait pour tout bagage que les vêtements qu’elle porte, son séjour chez les amis de ses parents, semble devoir durer. Sa mère est à nouveau enceinte et il s’agit de la soulager jusqu’à l’arrivée du nouvel enfant. Livrée à elle-même au milieu d’adultes qui ne la traitent plus comme une enfant, elle apprend à connaître, ce couple de fermiers taciturnes qui pourtant l’entourent de leur bienveillance. Pour elle qui n’a connu que l’indifférence de ses parents dans une fratrie nombreuse, la vie prend une nouvelle dimension.

D’une plume douce et sensible, sur le mode mineur, Claire Keegan compose un récit juste et sobre, qui parle plus de sensations, d’émotions que de sentiments, tout en pudeur et en non-dit. On a peur, on ressent un léger malaise. Il se révèlera. La fin à double détente est magnifique.

Pourquoi cette enfant et pas une autre, pourquoi ce couple ? A ces questions, il ne sera jamais apporté de réponses claires. De la même façon, c'est par petites touches que l'enfant- narratrice va prendre conscience tout à la fois de l'amour qui va se tisser entre elle et le couple qui l'accueille et du drame qui les a frappés.


J’ai aimé : Dans cette famille temporaire, la petite fille découvre une toute autre vie. Ici on prend soin d’elle, on la veille, on l’entoure d’amour, on l’implique dans la vie de tous les jours, on la valorise en la parant de jolis habits. Elle est considérée comme une vraie personne à part entière et tout ceci est nouveau pour elle. On ne parle pas d’abandon mais il est bien présent. Sa relation avec cette nouvelle famille évolue de pages en pages et prend une dimension tout à fait surprenante.

Je n’ai pas aimé : Ce récit est beaucoup trop court car énormément de sujets sont abordés ou à peine nommés. 87 pages de passion, d’amour et de questionnement….J’aurais tellement aimé pouvoir approfondir tous ces thèmes pourtant si présents.

Ma note : 2.5/5

Claire Keegan   Les trois lumières   10/18   87 pages   16/08/2012