41eO9H17vWL__BO2,204,203,200_PIsitb-sticker-arrow-click,TopRight,35,-76_AA300_SH20_OU08_

" A moi pour toujours " : tel est le billet anonyme que trouve Sherry Seymour dans son casier de professeur à l'université un jour de Saint-Valentin. Elle est d'abord flattée par ce message qui tombe à point nommé dans son existence un peu morne. Mais cet admirateur secret obsède Sherry. Une situation d'autant plus troublante qu'elle est alimentée par le double jeu de son mari. Sherry perd vite le contrôle de sa vie, dont l'équilibre n'était qu'apparent, et la tension monte jusqu'à l'irréparable... Laura Kasischke peint avec talent une réalité américaine dans laquelle tout, y compris le désir, semble bien ordonné.

 

L'intrigue est bien amenée et commence tranquillement dans la vie monotone de ce couple dont le fils unique est parti à l'université, vie qui sent l'ennui quotidien malgré l'amour que ce couple se porte encore. Et puis la vie de cette femme bascule...on ne comprend pas ce qu'elle cherche, pourquoi elle fait çà...que se passe-t-il dans son esprit ?

Cette femme veut de nouveau se sentir vivante et désirée. Cette lettre est le déclencheur de son émoi, renforcé par le fait que son mari rentre dans son jeu. On sent le drame latent. Peut-on aller au bout de ses fantasmes sans en payer les conséquences ? L'écriture de Laura Kasischke est simple et juste : ses interrogations sur le couple, l'enfant qui grandit et quitte le foyer, l'amitié entre deux femmes... Cette histoire nous touche. Laura Kasischke est souvent comparée à Joyce Carol Oates pour sa critique vénéneuse de la société américaine. 

 

J’ai aimé : L'auteur nous fait la grâce du couple usé et triste classique. Et quelque chose va se passer, et ce quelque chose va produire des tas d'autres petites choses. L’héroïne reçoit un mot doux d'un inconnu .... La femme mûre est prise dans l'étourdissement de la jeune fille. Et c'est ainsi qu'une histoire bascule par son désir débordant. Puis viennent les ingrédients qui mènent au drame... Et le roman à l'eau de Saint Valentin se transforme en thriller psychologique ...

Je n’ai pas aimé : Les tâtonnements du début auraient dû me faire abandonner ma lecture. Et non, je ne l'ai pas lâché. En effet, cette écrivain a un talent pour décrire l'intime, ses faits, ses gestes, ses pensées, qui m'a accrochée à l'intrigue. Et oui, je dis intrigue. Ce roman de la vie d'une femme tourne, au moment où le lecteur se demande comment l'auteur va sortir de ces tribulations quotidiennes, au thriller psychologique. C'est très bien ficelé. Lorsqu’on arrive au cœur du récit, on se retrouve avec un suspense psychologique orchestré savamment, où le moindre élément prend toute son importance dans le déroulement des faits. À la fin, on ne peut que trouver le tout brillant et malgré les longueurs du début, on reconnaît la qualité de cette auteure qui est parvenue à tisser ce suspense de main de maître. Un roman un peu inégal lorsqu’on compare les trois parties qui le composent, mais assurément une auteure à suivre et à redécouvrir ailleurs.

Ma note : 3/5

Laura Kasischke   A moi pour toujours   Livre de Poche   376 pages   14/3/2008